Compte-rendu du CSE Central extraordinaire du 27 février 2020

Un CSEC marqué par l’annonce du maintien en activité pérenne des centres de Reims, Le Mans, Istres, Le Vigeant et Agen, d’un bilan provisoire CNES et d’un débat sur les frais de déplacement.

Ce CSEC fait suite à une réunion d’agenda social où la CFE CGC a rappelé ses demandes d’ouverture de négociation sur les sujets exprimés lors de la campagne des élections professionnelles.

Verbatim du CSEC :
« Les 5 sites suivants ne fermeront pas : Istres, Agen, Le Vigean, Reims, Le Mans. »-  « Les 5 projets permettraient +5.3M€ d’EBE en 2023. »-« Cette stratégie de village a embarqué les collectivités territoriales dans une stratégie partenariale »-« On peut obtenir un regain de confiance qui se caractérise par des nouvelles commandes »-« Nous sommes dans un nouveau climat de confiance avec Bercy »-«  Les CSEE vont être consultés pour les modalités d’information aux salariés »-« Pour les salariés dont le départ volontaire ou mobilité interne est déjà acté, ils conservent le bénéfice des mesures d’accompagnement ou maintien d’emploi sur le centre. Aucun licenciement ne sera signé car l’objectif de la DG est « La sauvegarde de l’emploi »
CNES : « 2 474 candidatures à la mobilité interne pour 1 150 candidats »-« 542 candidatures validées à date dont : 97 candidatures sur les postes ouverts à la substitution »-« 134 candidatures acceptées par les salariés suite à la CNES du 11 février (suite à 20 désistements) »-« 311 candidatures validées les 24,25 et 26 février »

« En direct du CSEE Auvergne Rhône Alpes février 2020 »

 APPROBATION DU PV DU CSEE DU 21/01/2020

Approuvé à l’unanimité

INFORMATIONS DU PRESIDENT (DIRECTEUR RÉGIONAL)

 Le conseil régional AURA a été retenu dans l’expérimentation concernant le pilotage du volet formation de Pôle emploi. Aujourd’hui les modalités ne sont pas définies et nous n’avons actuellement aucune précision sur les modalités de déploiement de cette expérimentation

Les marchés déployés dans le cadre du PIC ne sont pas remis en cause. Le président reste vigilant sur les impacts de cette expérimentation.

Nos relations avec la région s’améliorent : Le retour sur le mondial des métiers qui s’est déroulé sur LYON est positif, un accueil cordial nous a été accordé.

Notre stratégie est plus en phase, les projets de développement du Puy en Velay et celui de Belley y contribuent.

Le CPF : depuis fin novembre 2019 chacun peut acheter des formations CPF à travers l’application lancée sur les smartphones. L’offre que nous avons lancée dans la phase 1 correspond à des formations courtes de type « formation règlementaire »

Phase 2 afficher des titres complets notre objectif est d’afficher 30 à 40 titres. Dans la phase 3, Il y aura un affichage de bloc de compétences.

L’AFPA se propose à travers prépa compétences de créer un atelier centré sur le compte CPF pour accompagner et informer les personnes. Sur METIS une information est consultable pour tout formateur qui souhaite l’inscrire dans son programme.

Ce qui va changer c’est l’abondement possible par les OPCO et Pôle emploi à compter du 1er avril. Dés le 1erjuillet les entreprises pourront abonder ce compte CPF pour réaliser des formations plus longues.

FINALISATION DU REGLEMENT INTERIEUR

L’arbitrage national sur le nombre des membres de la CSSCTE a tranché sur 13 membres comprenant le (la) secrétaire adjoint-e.

Remplacement des membres des commissions possibles par des personnes mandatées uniquement.

 Le règlement intérieur est accepté à l’unanimité par 12 voix sur 12 présents. 

DÉSIGNATION DES MEMBRES PRESIDENTS DE COMMISSIONS NON COMPLETES

Commission Santé, Sécurité, Conditions de Travail (CSSCTE) : 

Président : Christophe Picard, les 13 membres sont désignés. Vote à l’unanimité des présents.

Commission Emploi, Social d’Etablissement (CESE):  liste complète présidente : Nathalie Markovic 

Commission Activités Sociales Culturelles (ASC) :  présidente : Armelle Leroux liste complète : Vote à l’unanimité des présents.

3 commissions facultatives : 

Commission Economie, Activité, Appels d’Offres : Liste complète Président : Christophe VASSEUR. Vote à l’unanimité des présents.

Commission de suivi du Plan : liste complète président Hamdi HABITA MESSAD   Vote à l’unanimité des présents. 

Commission Egalité F/H :  liste complète.  Présidente : Nathalie Markovic. Vote à l’unanimité des présents.

EMPLOI

Suivi des emplois publiés et en cours de recrutement sur Afpa-Talent :

39 offres en statut expiré, 93 publiés et 63 postes présentés à la CNES. 195 postes disponibles au 14 février. Retour de l’arbitrage réalisé et confirmation/infirmation des salariés avant le 19 février. Pas de CNES de recours possible sur les mobilités internes. 

Suivi des lettres de mission : la majorité des fins de missions sont au 31 mars. Sur certaines missions, il y aura des postes à pourvoir qui sont sur AFPA talents donc liés aux candidatures et à l’arbitrage en CNES.

Suivi des avenants en cours pour les AT et AC la liste exhaustive est en cours. Les avenants arriveront avant la fin du mois. 

Suivi des entrées et sorties des CDD et des CDI mensuel et par site.  Sur janvier : 51 entrées de CDD et 26 sorties.

INFORMATION ET CONSULTATION DU CSEE RELATIVE A UN PROJET DE LICENCIEMENT D’UN SALARIE PROTEGE

.

Vote pour : 12 voix sur 12 votants présents.  Adopté à l’unanimité 

BILAN REGIONAL PROVISOIRE DES PHASES 1 ET 2

Départs volontaires dans le cadre du PSE.

109 dossiers validés en CNES : 

Phase 1 : 91 dossiers validés phase 2 : 11 dossiers en départ externes dont 9 en substitution 7 personnes substitution 6 sur des postes itinérants et 1 poste hors région.

Phase 2 : concernant les dossiers, les dates de départ sont en cours pour la signature.

Quels sontles centres actuellement encore envisagés à la fermeture et quelles sont les dispositions prises par la Direction dans ce cadre ?

Les centres actuellement encore envisagés à la fermeture sont : Aurillac, Roanne, Rillieux, Le Teil

3 types de situation :

1)     Le Teil :  Il n’y a plus d’activité, les salariés restent contractuellement attaches et entrent dans le dispositif du PSE.

2)    Roanne et Aurillac pas de transfert de stagiaires et de personnels prévu. Aurillac : pas d’activité actuellement. Roanne : reste une formation en cours et qui se termine le 31 mars. Donc pas de transfère de prévu. Prépa compétence se poursuivra sur Roanne mais pas dans les locaux de l’AFPA.  Propositions d’accompagnement des personnels : 1 demande de formation acceptée, activité d’archivages, études…

3)    Rillieux : transfert de dispositif de stagiaires et de personnels vers ST PRIEST et Vénissieux.

Froid et ADVF vers ST PRIEST. Pour les formations certifiantes en Froid cela pourrait être opérationnel en octobre 2020. Pour les formations en froid réglementaires et ADVF possibilité dès avril

CIP, TMI, Bureau d’études vers Vénissieux Ces transferts se feront progressivement. Les formations de soudage en cours seront certifiées à Valence.

Le personnel a eu une présentation des postes transférés. 

CALENDRIER DES FORMATIONS DFA ET NOMBRE D’INSCRITS

DFA 1 : 4 formateurs inscrits en février, DFA 2 : pas de programmation, DFA 3, 4 formateurs inscrits.

Un Pilotage mensuel est nécessaire sur ce sujet :   Réaliser état des lieux, déterminer quel accompagnement ? quel parcours proposer ? Quelles sont les priorités ? réaliser un suivi de ces priorités. Il n’y a pas de différence entre les CDII et les cdd sur ce sujet.

DANS LE CADRE DES NOUVEAUX ACCORDS : 

•  Comment et sous quel délai la Direction Régionale envisage-t-elle le financement des formations obligatoires dans le cadre des nouveaux mandats?

Formation économique La formation est réservée aux élus titulaires et élus suppléants lorsqu’ils remplacent de manière définitive un titulaire. Les Représentants Syndicaux au CSEE ne peuvent pas en bénéficier. 

 La demande doit être adressée à l’employeur au moins 30 jours avant la date du congé. 

 La durée de la formation est imputée sur la durée du congé de formation économique, sociale et syndicale. 

 La formation (frais pédagogiques) est intégralement financée par le CSEE avec son budget de fonctionnement. Le code du travail ne prévoit pas la prise en charge par l’employeur des frais de déplacement, de repas ou d’hébergement. Ces frais sont donc également supportés par le CSEE sur son budget de fonctionnement.

Formation santé, sécurité et conditions de travail.  Peuvent bénéficier de la formation santé et sécurité et conditions de travail tous les membres de la délégation du personnel au CSE. 

 La demande doit être adressée à l’employeur au moins 30 jours avant la date du congé. 

 Les coûts pédagogiques de la formation sont financés par l’employeur dans la limite de 365,40 € par stagiaire par jour. Les frais de déplacement sont également payés par l’employeur à hauteur du prix d’un voyage en train en 2nde classe pour le trajet le plus court entre l’établissement et le lieu où est dispensée la formation. 

  La liste des organismes habilités à former les salariés est prévue par l’arrêté du 02 janvier 2019. Le salarié choisi librement l’organisme parmi ceux habilités. 

 Concernant la formation des Représentants de Proximité, il n’y a rien de prévu dans l’Accord relatif à la mise en place des Représentants de Proximité du 19/11/2019. 

•  Quelle est la politique de remplacement des nouveaux élus et mandatés.

   Le remplacement des élus sera étudié, au cas par cas, en lien avec la Direction de

   L’établissement de rattachement du salarié concerné. 

CALENDRIER DE MISE EN PLACE DE LA COMMISSION SANTE, SECURITE, CONDITIONS DE TRAVAIL D’ETABLISSEMENT

Echanges sur les points de l’ordre du jour de cette commission : calendrier trimestriel, mise en place, fonctionnement, procédure de liaison avec les RP, sujet clés.

Première réunion : préparatoire le 5 mars à 9h30, plénière le 12 mars à 9h30

SUIVI DE L’ACTIVITE

Prépa Compétences suivi du déploiement sur la région Auvergne-Rhône-Alpes :  1ère région de France. Les objectifs sont respectés, Belle progression régionale, des perspectives d’ouverture : Romans, Moulins, Montluçon, Annonay, bourg en Bresse, Belley, Villefranche. Deux nouveautés : CPF et club prépa (suivi des sortants en attente de formation).

Point sur les Appels d’Offres Pôle emploi : AO AFC 2020 : Tous les lots AFPA mandataire ont été déposés le 30 janvier 2020. Pas de connaissance des dates de réponse.

Lots compétences transverses et illettrisme :  Dept 03,63,15 : partenaires GRETA et AFORMAC, AFPA co-traitant  Dept 43 : partenaires GRETA et AFORMAC, AFPA co-traitant  Dept 42 : partenaires GRETA et FRANCAS, AFPA mandataire  Dept 69 : partenaires ALPES, GRETAs, TREMPLIN, SAFORE, CEFI, IFRA, ALPES mandataire  Dept 01 : partenaire IFRA, IFRA mandataire  Dept 38 : partenaire IFRA, IFRA mandataire  Dept 26 : partenaire PIHC, GRETA, PIHC mandataire  

Lot numérique : Découverte numérique et multimédia pour l’Auvergne, AFORMAC mandataire Certifiant 69 : partenaires simplon, WebForce3, GRETAs, mandataire GIPAL Certifiant 38 : partenaires simplon, WebForce3, CCI, mandataire AFPA Certifiant Auvergne : partenaire AFORMAC et GRETA, AFPA mandataire  

Point sur les Appels d’Offres du Conseil Régional.

Idem voir le compte rendu de janvier. Les réponses sont en cours de traitement

Déclic pour l’action : bilan 2019 et point sur le Programme 2020.

Bilan 2019

Belle année 2019 : jeunes accueillis en 2019 + 13 %  

Hébergement : en 2018 soit +31 % , Repas en 2019  +52%

Un bilan quantitatif positif mais également qualitatif : les partenaires soulignent la qualité de nos prestations et la réactivité de mise en œuvre des ateliers sur les territoires. 20 nouveaux partenaires utilisent ou vont utiliser les ateliers 

Projection 2020

Nous poursuivons le déploiement des nouveaux ateliers notamment l’AT6 code de la route. Les nouveaux marchés formation gagnés vont nous permettre de développer l’accueil des jeunes sur nos plateaux dans le cadre de l’AT1 découverte des métiers. Au centre du Puy en Velay au le programme Déclic pour l’action a été validé par le comité de pilotage national. 

·       Impact du PSE, et en particulier du Plan de départ volontaire sur les différents types d’actions en cours (listes des formations et centres impactés).

Les formateurs qui ont quitté l’AFPA au 31 janvier: 15 départs dont 10 sans impact (pas d’action en cours) et 5 avec un impact de production (Grenoble, Poisy, Montluçon, Valence).

·       Quels sont les lieux de formation délocalisés et leur résultat économique sur 2019. Y-a-t-il de nouveaux projets dans ce domaine ?

Nouveaux projets : déploiement sur ANNONAY, Villefranche.

SUIVI DE L’ACTIVITE

2019 : 103 % des heures centre qui correspondent à 12 Millions d’euros pour PE. L’EBE sera fourni au CSEE de Mars. Taux de saisies à 100% : le Président tient à remercier tout le personnel pour cette contribution importante.

QUESTIONS DIVERSES

Problématique RH sur le centre de PONT DE CLAIX

La Délégation CFE-CGC
Marina ANDROUET (Elue Titulaire)Bruno TERRAS (Elu Suppléant)
Alex SOUILLET (Elu Titulaire)Erick Acolatsé (Représentant Syndical)

Compte Rendu du CSE Bretagne février 2020

Verbatim : « Pascale Dartois sollicitée par les Ministères du Travail et du Budget a rendez-vousle 10 février pour présenter la stratégie de développement… les 40 titres professionnels les plus vendus et leurs blocs de compétences associés vont être mis en ligne dans l’appli CPF à partir du 15 février… prépas compétences renouvelées… 38 départs volontaires (18 mesures d’âge, 7 postes modifiés, 12 postes supprimés…»

Vos élus
Nicole HUBERTMichel GUEGUEN
Arnaud LALANDEPascale TROADEC
Alberta DULYMBOISAnthony AMBROISE

Compte – Rendu du CSE Central d’installation du 28 janvier 2020

Chers collègues,
Vous trouverez ci-joint le déroulé du Comité Central d’Entreprise  Extraordinaire du 28 janvier , sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Générale et une déclaration CFE-CGC.

Un CSEC protocolaire marqué par les élections des différents présidents et membres de commission.

Nous souhaitons que cette phase soit la plus courte possible afin de nous engager sur les missions nécessaires dans cette phase de transformation de l’Afpa.

Verbatim de la déclaration CFE CGC :

« La CFE CGC tient à remercier particulièrement toutes les personnes qui ont œuvré lors de l’ancienne mandature » et  » à saluer la mémoire de Jean Marie ZOFER, présent sur nos listes et qui nous a quitté quelques jours avant la fin du scrutin »

« le syndicalisme mérite d’être remercié  dans son ensemble » –  »  Sans syndicalisme, il n’y a guère d’avancée sociale  » –  »  le syndicalisme a aussi pour mission d’être un aiguillon de la société » –  »  nous savons ce que les salariés de l’Afpa veulent : du respect, une reconnaissance rétributive »-« Les salariés de l’Afpa en contact d’une population de plus en plus défavorisée se sentent à la fois pompiers, médecins,  mais ceci sans reconnaissance officielle »

« Cette élection porteuse d’espoir accompagnera, nous n’en doutons pas, la transformation et un nouvel avenir pour l’Afpa »

Bonne lecture.


Vos élus CFE-CGC titulaires:

Alex SOUILLET,  Michel FEYAERTS, Isabelle CUISENIER KOUZOU, Valérie BEAULIEUX- FOUCAULT, Agnès CONCHAUDRON, Frédéric FAILLAT, Elisabeth GODDAERT

Vos élus CFE-CGC suppléants :

Arnaud LALANDE, Samuel SAMAGHASSI, Pascal VERBEKE, Marie Stéphanie TYROUX, Thierry CHOPINEAU, Bruno TERRAS, Hervé DUBERTRAND

Représentant Syndical : André THOMAS

http://www.cfecgcafpa.org/permanence@cfecgcafpa.org<mailto:permanence@cfecgcafpa.org>

La permanence du SNPEA CFE-CGC AFPA

Syndicat National du Personnel des Etablissements AFPA

En direct du CSE AURA du 21 janvier 2020

Séance Plénière du CSE E AFPA AURA du 21 janvier 2020APPROBATION DU PV DU CSE DU 17/12/2019
Approuvé à l’unanimité

INFORMATIONS DU PRESIDENT (DIRECTEUR RÉGIONAL)
Démission de la Directrice de Chambéry au 31 janvier. Poste en recrutement.
Arrivée d’un salarié Itinérant en mission Manager sur Grenoble.
Un groupement d’entreprises de la restauration collective (Accor, Sodexo…) a créé son CFA « Le CFA des chefs ». L’Afpa a obtenu la formation de 600 apprentis en Cuisinier sur Istres, Stains, St Priest (70).  Cette première année 2020 est expérimentale. D’autres projets sont en cours comme la création d’une section Charcutier-Traiteur à Saint Priest. L’apprentissage en 2020 sera une priorité majeure avec le développement de la section apprentissage en Remontées Mécaniques.

DÉSIGNATION DES REPRÉSENTANTS DU CSE AURA AU CSE CENTRAL
Titulaires : Armelle Leroux CFDT, Alex Souillet CFE-CGC
Suppléants : Bruno Terras CFE-CGC, Hamdi Habita-Messad CGT

COMMISSIONS DU CSE AURA
3 commissions obligatoires  avec présidences :
Commission Santé, Sécurité, Conditions de Travail (CSSCT) : Christophe Picard
Commission Emploi,Social d’Etablissement (CESE): Nathalie Markovic
Commission Activités Sociales Culturelles (ASC) : Armelle Leroux
3 commissions facultatives, présidences à venir :
Commission Economie, Activité, Appels d’Offres :
Commission de suivi du Plan
Commission Egalité F/H
Trésorière Adjoint : Catherine Pierrot
Référente de la lutte contre le harcèlement sexuel et les comportements sexistes :  Souriya Morel

ETAT COMPTABLE DU CRE RHONE ALPES
Bilans ASC (+4 500 €) et Fonctionnement (+13 000 €) présentés par l’ancienne Trésorière du CRE.
Vote pour le transfert des fonds du CRE RA au CSE AURA : adopté à l’unanimité

DÉSIGNATION DES REPRÉSENTANTS DE PROXIMITÉ
Annecy Chambéry : Roissard, Kamara Fonty, Demolis
Aurillac : Pechaud, Teilhet
Bourg : Niogret, Pscheniska
Clermont : Habita-Messad
Grenoble : Suiffon, Lhopital, Lécu
Le Puy : Dufaux, Fichet de Clairefontaine
Rillieux : Baffiera, De Monleon
Saint Priest : Peyriller, Motton, Colin
Vénissieux : Anger, Juan-Bouzar, Galvani, André
Montluçon : Andres, Rivalier, Tobie
Saint Etienne-Roanne : Gigandon, Couder
Valence-Romans-Le Teil : Androué, Pastré, Lorente

EMPLOIS AFPA TALENTS
183 postes sont diffusés
153 postes vacants, créés ou libres
30 postes en substitution
La priorité pour candidater est toujours celle des emplois supprimés, puis applications des critères définis dans le Livre 1 en cas de candidature mobilité.
La notion de mission existera au delà du 31 mars.

BILAN PROVISOIRE DEPARTS PHASE 1
Le départ sera acté uniquement après signature des documents contractuels.
90 départs validés, 31 dossiers refusés, 10 dossiers inéligibles.
Les signatures des documents (avenant…) se feront sur Vénissieux et Beaumont.

SUIVI DE L’EMPLOI TRIMESTRIEL
Au 31 12 2019, 420 ETP CDI, 21 départs en retraite, 6 démissions, 4 licenciements, 1 mobilité, 2 décès, 1 pré retraite.
La plateforme comptable ne fait plus partie des effectifs DR AURA.
Les IF sont transférés en région depuis le 1 er janvier 2020.
142 CDD ETP mensuels à fin décembre. 61% des emplois CDD sont sur la formation.
Nous allons connaitre une accélération dans les recrutements nécessaires. Si les postes ne sont pas pourvus en interne ils seront proposés aux CDD en poste ou ayant quitté récemment l’Afpa, ayant les compétences et ayant donné satisfaction.

SUIVI DE L’ACTIVITE
Bilan 2019 Prépa Compétences : atteinte de l’objectif à 91% soit 3529 adhésions sur un objectif de 3866
Sur 2020, objectif plus élevé avec 4410 parcours et nous sommes en ligne avec l’objectif en janvier. Des parcours des Conseils Départementaux vont pouvoir se greffer en plus, ainsi que des participants au SNU, sur des sites tels que Annonay, Villefranche/Saône, Belley, moulins, Montluçon….
Nous avons été sollicité sur un appel d’offre (informatique et numérique) par le CR AURA. Nous répondons sur Lyon, Isère, Puy de Dôme.
Sollicitation par Pole Emploi dans le cadre du PIC : transport, bâtiment SOF sur l’Auvergne. Parcours par territoire sur l’ illettrisme, découverte du numérique…sur lesquels nous répondrons en partenariat.
Nous répondrons à l’appel à projets de Pôle Emploi sur « l’innovation » dans le cadre du PIC AURA (le Puy par exemple).

La Délégation CFE-CGC :
Marina Androuet : ElueAlex Souillet : Elu
Marie-Alice CEBOLLADA : ElueBruno Terras : EluErick Acolatse : Représentant Syndical au CSE E

VŒUX 2020

Bonjour à toutes et à tous, 

3 vœux pour la nouvelle année,

Tout d’abord notre 1er vœu est destiné à l’ensemble du personnel qui va nous quitter dans les prochaines semaines après des années de bons et loyaux services. Quel paradoxe de voir sur leur visages une forme de délivrance ! Mais on les comprend… compte tenu de la situation de ces dernières années. Nous leur souhaitons, quels que soit leurs projets, retraite ou reconversion, un apaisement et une pleine réussite de ceux-ci. 

Notre 2ème vœu est tourné vers l’ensemble des salariés dont les postes ou les centres ont été supprimés, vers tous ceux qui ont exprimé des souhaits de départ insatisfaits et pour lesquels aucune solution ou aucun accord n’a pu être possible à ce jour. C’est un sentiment d’injustice et d’iniquité qui nous anime : des délais trop courts, des quotas de places au départ insuffisants, de nombreuses erreurs relevées dans les remontées d’informations, font que se joue là un drame RH dont nul n’est conscient des suites. L’Afpa et surtout sa gouvernance ne doivent absolument pas vous laisser tomber. Ces frustrations, ces traumatismes doivent immédiatement dès 2020, se substituer par un nouvel avenir, plus sûr, plus fiable. 

Notre 3ème vœu concerne enfin l’ensemble du personnel qui reste à l’Afpa. Nous restons avec vous et nous nous battrons. La CFE CGC sait que le chemin qui mène à la réussite nécessite des changements. Pour l’Afpa, pour vous, dès la mise en place du CSEC, dès la 1ère réunion d’agenda social, la CFE CGC exprimera des souhaits immédiats d’ouverture de négociation sur les sujets portés durant la campagne et souhaités par près d’un tiers des salariés. La CFE CGC restera très attentive à la faculté de la direction à pouvoir donner suite à nos demandes. Nous savons que les négociations peuvent durer des mois, tant le travail est lourd, complexe, fastidieux, mais que sur le terrain, le travail des salariés l’est tout autant et de ce fait mérite une réponse positive en terme tangible dès la fin de l’année 2020. 

Mieux vivre, avoir du sens, être un EPIC qui soit le bras armé de l’Etat et non désarmé dans la lutte contre l’exclusion sociale nécessite une reconsidération pleine et entière des fondamentaux de notre exercice professionnel : C’est ce message que nous porterons à la gouvernance, dès que les instances du personnel (CSEC et CSEE) seront mises en place.

A ce sujet, nous félicitons les échanges constructifs qui ont prévalu entre les organisations syndicales et permis d’aboutir rapidement à un accord constitutif du premier CSEC. Il devrait avoir lieu le 28 janvier.

Aux salariés, la CFE CGC s’engage à parler avec intégrité et transparence, considération nécessaire à la réussite de l’Afpa. Nous leur souhaitons, bonheur, santé et une nouvelle réussite de l’Afpa 

Cordialement

André THOMAS

Président SNPEA

Délégué National Confédéral CFE CGC Pôle Service Public

MESSAGE DU PRESIDENT CFE-CGC Afpa

Bonjour à toutes et à tous,
Les élections professionnelles sont toujours un tournant dans la vie professionnelle d’une entreprise. Elles consacrent en premier lieu la démocratie syndicale, le courage d’opinion, et la liberté d’expression exprimée par le vote. C’est pour cela que nos premiers remerciements vont à l’ensemble des Salariés de l’Afpa qui, malgré une période extrêmement difficile ont exprimé leurs souhaits de changement.
Nous tenons à remercier, et c’est fort légitime, tous les adhérents, tous les sympathisants, tous les électeurs de la CFE CGC qui ont pu bénéficier d’une liberté d’opinion, désormais reconnue dans les 14 établissements.

 De l’avis des observateurs, c’est la 1ère fois que dans l’histoire du syndicalisme en France, et dans une entreprise de taille importante – près 7000 salariés –  une organisation syndicale passe de la 5ème place, non représentative, à la 1ère  avec 29,57% des voix exprimées. C’est le signe fort que les salariés de l’Afpa demandent du changement et de la reconnaissance en terme de sens et d’avenir.

C’est ce 1er message que nous voulons adresser à la Direction Générale et à la Gouvernance : que des choix ne peuvent pas être faits avant les élections et que désormais les choix se doivent d’être constructifs. Notre programme distribué à des milliers de salariés toujours consultable sur cfecgcafpa-avenir.net est clair, lisible, factuel. Sur des sujets précis (Intéressement, Télétravail, Déconnexion, GPEECC) ce programme exprime des souhaits d’ouverture de négociation avant la fin du premier semestre 2020. Car il n’y a plus que 2 issues possibles pour l’Afpa, : la souffrance (ne rien faire) ou la réussite (Agir). C’est cette dernière que souhaite la CFE CGC.  Notre 2 ème message s’adresse à l’ensemble des Organisations Syndicales représentatives et non représentatives. Nous savons tous que les prochaines élections, c’est dans 4 ans. Alors oublions-les ! Au moins durant 3 ans. Inventons, car l’avenir de l’Afpa passe par un dialogue social empreint d’innovation (chapitre 1 de notre programme). Avec celui-ci, nous pourrons sauver ce qui nous unit tous : l’Afpa.

 C’est le message suivant, le plus important. Nous nous adressons à l’Afpa : pour lui dire qu’on l’aime, pour lui dire que nous faisons tout pour qu’elle nous fasse vivre, qu’elle est une partie importante de notre vie, que sans elle, pour nous tous, l’avenir n’a pas du tout le même sens, le même goût, mais que nous possédons toujours les ressources en interne pour repartir de l’avant.

 Ce résultat nous encourage à continuer le combat pour donner un avenir à cette belle entreprise qui a tant contribué au développement des compétences en France. C’est beaucoup de travail, mais seul le résultat que nous cherchons est important, pour l’Afpa qui en a bien besoin, pour la France qui a bien besoin de l’Afpa, pour nos concitoyens qui ne demandent que çà : un accès simple à une formation et inclusion sociale de qualité.

 Très cordialement à vous.

André THOMAS                                                                      

Président SNPEA                                                                     
Délégué National Confédéral CFE CGC                 
Pôle Service Public

SNPEA © 2016