Catégorie : Accueil

Compte Rendu CRE du Nord Pas de Calais septembre 2017

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Régional d’Etablissement, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Régionale. Les sujets abordés : le plan de réduction des frais de fonctionnement d’ici la fin de l’année, leur détail, les effectifs.
Mais avant de le lire, nous voudrions vous dire ceci :
On connait le patrimoine génétique de l’AFPA en matière de décision politique : l’attente. En 2012 « nous » avions attendu qu’on nous sauve. Rappelez-vous, le retrait de Dexia, l’octroi inespéré des obligations de 220 M€ que nous n’avons  toujours pas commencé à rembourser d’ailleurs. Mais 5 ans après, cette victoire apparait finalement comme un leurre, car notre schéma organisationnel, RH et managérial est encore inspiré de ce système « associatif », et depuis, notre spirale récessive ( baisse des CDI et perte financière – les 2 étant liés ) n’a jamais cessé.
Notre niveau de perte actuel, supérieur à 2012, qui alimente nos encours bancaires, est protégé momentanément par le statut d’EPIC. On peut vraiment s’en féliciter car sous statut associatif il eut pu en être autrement.
 La jurisprudence en règle générale dit qu’« Une garantie d’emprunt implicite est automatiquement accordée à tous les établissements publics, car l’État est indéfiniment responsable de leurs dettes.».
 «En règle générale », pourquoi ? parce que rien n’interdit – et l’histoire de certains EPIC nous l’a prouvé – un conseil d’administration, composé essentiellement des représentants de l’Etat de transformer un EPIC en Société Anonyme. Précisons que ce n’est pas du tout dans les tuyaux aujourd’hui. Mais pour la CFE CGC un syndicalisme de performance doit s’accompagner de prospective et d’hypothèse de travail. C’est complémentaire à toute autre forme de syndicalisme.
 Pour éviter cela, nous avons 3 ans. C’est vraiment très court.  L’opportunité du Grand plan d’investissement ( les 14 Milliard Euros annoncés dans la presse qui sont issus du PIA)  doit nous permettre de rénover notre culture interne et d’être ambitieux. Encore faut-il que l’AFPA puisse faire au gouvernement actuel les propositions ad hoc dont il a besoin. C’est que nous saurons dans les semaines qui viennent.
 
Votre Equipe Régionale : 
André Thomas  DSR – Carole LOGEZ DSE Dunkerque Hazebrouck
Vincent MESTDAGH DSE DR – Jean Marie LARIVIERE DSE Valenciennes Maubeuge
Xavier LHERBIER DSE Calais – Pascal VERBEKE DSE Lomme

« En direct du CCE du 27 septembre 2017 »

Cher(e)s collègues,

Vous trouverez ci-joint le déroulé du Comité Central d’Entreprise du 27 septembre 2017, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Générale.

 

VERBATIM :  « Notre vision vise le retour à l’équilibre économique et l’autonomie d’ici 2020 » – « Notre manière de manager doit évoluer »-« Une nouvelle approche contractuelle avec les financeurs sera proposée sur un financement à la demie journée » Nous devons construire un nouveau MODELE : Modèle Economique avec des centres structurellement et durablement bénéficiaires.Modèle administratif en simplifiant et fluidifiant nos échanges administratifs »-« Sur la trésorerie, des échanges ont lieu avec l’Etat. Il faut trouver le « véhicule financier »-« Sur le passif domanial (27M€) du à l’Etat (frais sur les centres, La Noue …): l’EPIC doit-il continuer le contentieux contre l’Etat sur ce passif ou doit il se désister »-« Sur le personnel, notre atterrissage est de 900 CDD en fin d’année »-« Il n’y a pas de chiffrage donné aux DR sur le plan d’économies à réaliser »-« Sur les encaissements : 40M€ de factures sont à rentrer au 25 septembre (22M€ des institutionnels et 18 sur les clients privés). Nous travaillons avec l’Etat pour qu’il n’y ait pas d’impasse de trésorerie en fin d’année (-72M€). L’Etat a une certaine capacité à accélérer ses versements et à les anticiper. La moitié de nos pertes se situe sur l’hébergement/restauration

Projet d’accord pour une nouvelle mutuelle santé « Nous resterons sur une participation à 50% de la part employeur. »-«La cotisation sera inférieure à celle d’Humanis avec des tarifs garantis sur 3 ans »-« Il reviendra au salarié qui ne souhaite pas adhérer de nous le faire savoir. »-« Nous  constatons sur le nouveau contrat une amélioration des prestations. »

Dire qu’il ne s’est rien passé serait mesquin, dire qu’on continue est objectif.

La suite ici :CR CFE CGC EN DIRECT DU CCE du 27 septembre 2017

La Déclaration des Elus du CCE : Déclaration CCE 27 09 17

 

« En direct du CCE du 19 septembre 2017 »

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Central d’Entreprise du 19 septembre 2017, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Générale.

Verbatim « L’EPIC nous protège en terme de garantie illimitée et rassure les banques » – « Les discussions portent sur le projet de l’AFPA à l’horizon 2020. » – « Un conseil régional nous a fait une avance de 6 M€, chose qu’on nous disait juridiquement  impossible » –  « Au 12 septembre, par exemple, on  a 51 M € de factures non payées. » – « Ajournement du séminaire de l’encadrement de fin d’année » – « Hors de question de limiter le déplacement productif des formateurs. » – « Nous souhaitons que l’AFPA soit un acteur majeur de l’e-inclusion » – « On peut s’attendre à ce que des contreparties soient demandées par l’Etat pour son soutien » – « Il faut que Pôle Emploi revienne dans les centres AFPA, que le CEP soit présent. » – « On travaille avec Pôle Emploi pour que les 2 opérateurs publics soient plus fluides dans la gestion des bénéficiaires » – « La comptabilité analytique sera étudiée lors du CA extraordinaire du 13 octobre » – « Le 26 septembre ne sera pas le « grand soir » – « L’immobilier : Nous sommes très sollicités par le secteur public ou privé à ce sujet » – « Il n’y aura pas d’économie sur le budget des CE » – « Nous avons des sites structurellement déficitaires » – « La sous activité représente encore 40 M € à l’AFPA » – « Un directeur de centre, son objectif prioritaire est le remplissage de ses formations » – « Il n’y pas de suppression massive d’emploi sous forme de plan » – « Ma conviction personnelle est qu’on trouvera une solution au problème de la trésorerie qui embarquera l’autorité politique pour surmonter des difficultés juridiques. »

CR CFE CGC EN DIRECT DU CCE du 19 septembre 2017

Lire ci dessous la déclaration des élus  concernant la suspension du CCE:

Declaration CCE 190917 (1)

Lettre ouverte de la CFE-CGC Afpa au Conseil d’Administration

A la vue de la situation financière plus que critique de l’Agence, la CFE CGC écrit au Conseil d’Administration.

Ci dessous quelques extraits :

« Par cette lettre, nous demandons au conseil d’administration de l’AFPA de prendre ses responsabilités. Celles qui lui sont dues. Théoriquement. ».
« –72 025 000 € de résultat net au 30 juin  2017 (déficit de 72 M €  qui se cumule à notre dette existante) ».
 
« La puissance publique a le choix : financer nos pertes, par centaines de millions (passées et futures) ou financer l’avenir ? »
 
« la CFE CGC a réclamé « un plan Marshall RH, patrimonial et pédagogique ».
 
« Encore faut-il que l’Afpa ait une stratégie claire, lisible, efficace économiquement et respectable humainement ». … « dans un avenir où tout s’inscrit partiellement ou totalement en numérique ». « A l’heure où des concurrents ont pour objectif des millions d’inscrits en e-learning à l’horizon 2020, croire que cela se fera chez nous, sans des investissements RH et financiers massifs est illusoire. »…….

« En direct des CCE (écourtés) des 12 et 13 septembre 2017 »

Devant l’absence de réponses de la Direction à de nombreuses questions des élus, de la Commission économique et du cabinet d’expertises dans le cadre du Droit d’Alerte,  les élus ont suspendu la séance. La reprise de ce CCE se fera prochainement.

Le message des élus aux salariés : CCE communiqué aux salariés 13 09 17

Vous trouverez ci dessous les « Direct » du 12 et du 13 ramenés à portion congrue. Bonne lecture

CR CFE CGC AFPA EN DIRECT DU CCE du 12 Septembre 2017

CR CFE CGC EN DIRECT DU CCE du 13 septembre 2017

 

SNPEA © 2016