Catégorie : Comité Central d’Entreprise

« En direct du CCE du 24 novembre 2017 »

Verbatim : « Nos encaissements sont plus favorables en octobre » – « Nos Ministères de tutelle, aussi bien celui des finances que celui du travail, ont indiqué qu’ils interviendraient en fin d’année pour nous soutenir »-« Nous aurons peut-être plus de cash et moins de créances dans l’apport aux filiales »-« Nous devons réfléchir à une stratégie qui pérennise l’Afpa sur du long terme »-« La finalisation du projet devrait se faire le 6 mars avec présentation au CA qui viendra dans la foulée » – « le Contrat Objectif Performance (COP) est évolutif, il pourra, après être défini, se voir modifié »-« Notre outil de production doit s’adapter à la transformation numérique et au changement sociétal »-« On doit donc aussi vendre de l’accompagnement »-« Le projet national et les régionaux sont en appui du projet de centre »-« Nous travaillons aussi sur la dématérialisation des fiches de présence»-« Nous proposons à certains financeurs le paiement d’un « forfait parcours » en lieu et place de l’heure travaillée »-« Avec Pôle Emploi nous travaillons sur l’accompagnement des publics les plus éloignés de l’emploi »-« Un énorme projet GPEC est à construire »-« Le Management doit être responsabilisé sur les projets de centre avec plus de latitudes aux Directeurs de centre »-« L’idée est de prendre en mains ces DE le plus vite dès leur inscription. Ce projet pourrait s’intégrer dans le PIC en partenariat avec les Régions »-« Je suis désolée que des élus du CR AURA aient eu un refus de la part du DR pour visiter le centre AFPA lyonnais »

« En direct du CCE du 27 septembre 2017 »

Cher(e)s collègues,

Vous trouverez ci-joint le déroulé du Comité Central d’Entreprise du 27 septembre 2017, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Générale.

 

VERBATIM :  « Notre vision vise le retour à l’équilibre économique et l’autonomie d’ici 2020 » – « Notre manière de manager doit évoluer »-« Une nouvelle approche contractuelle avec les financeurs sera proposée sur un financement à la demie journée » Nous devons construire un nouveau MODELE : Modèle Economique avec des centres structurellement et durablement bénéficiaires.Modèle administratif en simplifiant et fluidifiant nos échanges administratifs »-« Sur la trésorerie, des échanges ont lieu avec l’Etat. Il faut trouver le « véhicule financier »-« Sur le passif domanial (27M€) du à l’Etat (frais sur les centres, La Noue …): l’EPIC doit-il continuer le contentieux contre l’Etat sur ce passif ou doit il se désister »-« Sur le personnel, notre atterrissage est de 900 CDD en fin d’année »-« Il n’y a pas de chiffrage donné aux DR sur le plan d’économies à réaliser »-« Sur les encaissements : 40M€ de factures sont à rentrer au 25 septembre (22M€ des institutionnels et 18 sur les clients privés). Nous travaillons avec l’Etat pour qu’il n’y ait pas d’impasse de trésorerie en fin d’année (-72M€). L’Etat a une certaine capacité à accélérer ses versements et à les anticiper. La moitié de nos pertes se situe sur l’hébergement/restauration

Projet d’accord pour une nouvelle mutuelle santé « Nous resterons sur une participation à 50% de la part employeur. »-«La cotisation sera inférieure à celle d’Humanis avec des tarifs garantis sur 3 ans »-« Il reviendra au salarié qui ne souhaite pas adhérer de nous le faire savoir. »-« Nous  constatons sur le nouveau contrat une amélioration des prestations. »

Dire qu’il ne s’est rien passé serait mesquin, dire qu’on continue est objectif.

La suite ici :CR CFE CGC EN DIRECT DU CCE du 27 septembre 2017

La Déclaration des Elus du CCE : Déclaration CCE 27 09 17

 

« En direct du CCE du 19 septembre 2017 »

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Central d’Entreprise du 19 septembre 2017, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Générale.

Verbatim « L’EPIC nous protège en terme de garantie illimitée et rassure les banques » – « Les discussions portent sur le projet de l’AFPA à l’horizon 2020. » – « Un conseil régional nous a fait une avance de 6 M€, chose qu’on nous disait juridiquement  impossible » –  « Au 12 septembre, par exemple, on  a 51 M € de factures non payées. » – « Ajournement du séminaire de l’encadrement de fin d’année » – « Hors de question de limiter le déplacement productif des formateurs. » – « Nous souhaitons que l’AFPA soit un acteur majeur de l’e-inclusion » – « On peut s’attendre à ce que des contreparties soient demandées par l’Etat pour son soutien » – « Il faut que Pôle Emploi revienne dans les centres AFPA, que le CEP soit présent. » – « On travaille avec Pôle Emploi pour que les 2 opérateurs publics soient plus fluides dans la gestion des bénéficiaires » – « La comptabilité analytique sera étudiée lors du CA extraordinaire du 13 octobre » – « Le 26 septembre ne sera pas le « grand soir » – « L’immobilier : Nous sommes très sollicités par le secteur public ou privé à ce sujet » – « Il n’y aura pas d’économie sur le budget des CE » – « Nous avons des sites structurellement déficitaires » – « La sous activité représente encore 40 M € à l’AFPA » – « Un directeur de centre, son objectif prioritaire est le remplissage de ses formations » – « Il n’y pas de suppression massive d’emploi sous forme de plan » – « Ma conviction personnelle est qu’on trouvera une solution au problème de la trésorerie qui embarquera l’autorité politique pour surmonter des difficultés juridiques. »

CR CFE CGC EN DIRECT DU CCE du 19 septembre 2017

Lire ci dessous la déclaration des élus  concernant la suspension du CCE:

Declaration CCE 190917 (1)

« En direct des CCE (écourtés) des 12 et 13 septembre 2017 »

Devant l’absence de réponses de la Direction à de nombreuses questions des élus, de la Commission économique et du cabinet d’expertises dans le cadre du Droit d’Alerte,  les élus ont suspendu la séance. La reprise de ce CCE se fera prochainement.

Le message des élus aux salariés : CCE communiqué aux salariés 13 09 17

Vous trouverez ci dessous les « Direct » du 12 et du 13 ramenés à portion congrue. Bonne lecture

CR CFE CGC AFPA EN DIRECT DU CCE du 12 Septembre 2017

CR CFE CGC EN DIRECT DU CCE du 13 septembre 2017

 

« En direct du CCE des 5 et 6 juillet 2017 »

Un CCE très riche en informations. Voici quelques-unes essentielles, en mode verbatim :
« L’activité en HTS reste élevée (+ 17% par rapport à 2016) »- « Cependant l’EBE et le Résultat Net sont très déficitaires et en deçà de ceux de 2016. » – « Des appels d’offres du FPSPP (réfugiés, FOAD..) vont avoir un impact positif et important sur notre Chiffre d’Affaire » – « Le paiement des dettes fiscales et sociales sera étalé sur 10 ans avec un remboursement modéré sur les premières années. » – « Une équipe d’inspecteurs généraux de nos tutelles mènera une mission dans le cadre d’une mission d’appui pour la définition du COP (Contrat Objectif Performance). » – « Un contrôle des comptes et de la gestion de l’Afpa sera effectué à compter de l’exercice 2013 » – « Le transfert des salariés se fera au 1er janvier 2018. » – « l’Age moyen des salariés continue de croître : 49,87 ans pour les femmes, 51,93 ans pour les hommes » – « Effectif permanent CDI 6783 en 2016 (7034 en 2015, 7384 en 2014) » « 28% des effectifs ont moins de 20 ans d’ancienneté » – « Le nombre de jours d’absence diminue de -1,97% » – « Les subventions ASC (6/12) seront versées aux CRE au mois de septembre, voire octobre. » -« 71 Femmes ont bénéficié d’un rattrapage salarial en 2016 (472 depuis 2014) » Etc
La suite ici, bonne lecture : direct CCE 5 et 6 07 2017

Les déclaration sur la Qualité de Vie au Travail : DECLA CCE juillet 17 QVT

et sur le Rapport Médiation : Déclaration CFE CGC sur la Médiation CCE 5 et 6 juillet

« En direct du CCE extraordinaire du 21 juin 2017 »

. Vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Central d’Entreprise extraordinaire du 21 juin 2017, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Générale. Un CCE très court de 2 h 30 sur la situation des régions suite aux réponses aux appels d’offres des Régions : Message CFE CGC EN DIRECT DU CCE EXTRAORDINAIRE du 21 juin 2017
. La déclaration sur la situation en Pays de Loire : Déclaration CFE CGC sur la Situation des Pays de Loire juin 2017
. La déclaration sur la modification du règlement intérieur du CCE : Déclaration CFE CGC concernant une demande de création de membre d’observateur au CCE
. La déclaration sur les élections au Conseil d’Administration : décla CFE CGC CCE 21 07 2017 Elec CA

« En direct du CCE extraordinaire du 30 mars 2017 »

Les élus du CCE ont alerté par le biais d’une déclaration, des dysfonctionnements constatés qui sont de la responsabilité de la Direction (documents préparatoires non reçus, ordres du jour modifié, calendrier prévisionnel absent….). Une action en justice sur ces problématiques sera engagée. Le coût de tels rassemblements (plus de 50 personnes sur 2 jours) peut laisser perplexe sur le manque d’efficience présumé ou pas… car un CCE ne doit pas être un Show Room.

Lire le déroulé ici : CCE 30 03 17

« En direct du CCE du 8 mars 2017 »

Verbatim de la Directrice Générale Pascale d’Artois:

Ø « Vous nous avez avertis sur les troubles et risques psychosociaux – Nous poursuivons la négociation sur les RPS avec les syndicats pour parvenir à un accord le plus vite possible.
Ø « Il faut réfléchir sur peut être un nouveau modèle social. On ne peut pas continuer comme cela »
Ø « Nous devons permettre à l’Afpa d’être autonome et équilibrée financièrement. Nous devons reconquérir de l’activité économique pour retrouver un modèle pérenne »
Ø « Le management humain est pour moi essentiel. Il faut que nous puissions interroger le management concerné. »
Ø « La ligne hiérarchique doit être en phase avec le projet de la Direction Générale. Il faut que l’on vous propose des choses dans un délai court ».

Lire la suite ici : Direct CCE 8 3 2017

« En direct du CCE du 26 janvier 2017 »

Verbatim des choses essentielles à retenir :
Chiffre d’Affaire pour les CR à peine supérieure à celui de 2015 (365 M€ / 364 M€) Cela ne permet pas d’atteindre les objectifs initiaux. »
 » La trésorerie à fin décembre est plus favorable que prévu en juillet »
Résultat net comptable à -101 M€ à fin novembre (-128 M€)
« La Cour des Comptes devrait peut-être nous contrôler cette année. »
 » Il nous faut de la souplesse dans nos ressources humaines, dans nos équipements, dans notre pédagogie pour être plus réactif et répondre mieux aux besoins de nos financeurs. »
 » Sur 2018 on travaillera sur la modification de nos outils informatiques »
 » En 2016, 9 Régions ont publié 43 marchés (rien en Corse, Paca et Aura) dont 9 sont estampillés Plan 500 000. L’Afpa s’est positionnée sur 30 marchés »
 » Notre gamme Agir-Agir+ correspond à 88% des demandes. Par contre pas de prestation hébergement restauration. La Formation A Distance (FAD) est demandée ou recommandée dans 91% des marchés. »
 » L’Afpa remporte en potentiel de CA 50% des lots répondus. 671 lots en Bourgogne Franche Comté, 400 lots en Centre val de Loire). Les secteurs majoritairement retenus sont le Bâtiment, l’industrie, les Travaux Publics. »
 » Des projets sur l’apprentissage se montent dans beaucoup de Régions, c’est un axe de travail important. »
 » Les salariés transférés dans les filiales et ceux de l’Epic auront le même statut, le même contrat. La constitution de l’Unité Economique et Sociale sera la meilleure garantie. »
 » Nous allons mettre à disposition nos plateaux techniques à d’autres Organismes de Formation »

La suite ici CR CFE CGC CCE Extraordinaire du 26 janvier 2017

Déclaration sur « Afpa le Réseau » Déclaration CFE CGC AFPA LE RESEAU

Déclaration sur les Contrats Aidés décla CCE 26 01 2017 contrats aidés

SNPEA © 2016