Catégorie : Régions

Déroulé du CRE Nord Pas de Calais de Juillet 2017

Cher(e)s collègues,

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Régional d’Etablissement, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Régionale.
Les sujets abordés : Le référencement d’HEPTA + suite à l’appel d’offre du conseil régional, KAIROS, le projet HOPE pour les demandeurs d’emploi sous le statut de réfugiés
Et maintenant le plus important : S’engorger de soleil, prendre soin de sa propre paresse, respirer avec des proches que l’on aime, s’investir en des choses inutiles qui nous décontractent, escalader des secrets de détente, lire, rire, courir, déambuler gastronomiquement, etc etc etc. Faites ce que vous voulez, mais surtout profitez de vos vacances pour être rayonnants et joyeux car je pense que, quelles que soient les circonstances nous l’avons toutes et tous bien méritées.
La CFE CGC vous souhaite de très bonnes vacances

Bonne lecture : CR CFE CGC du CRE de Berck du 18 juillet 2017

Compte rendu du CRE Nord Pas de Calais Mai 2017

Nous retenons de ce CRE, la reconduction de la subvention à destination des stagiaires afin qu’ils bénéficient des services de l’AFPA en matière de restauration et d’hébergement. Ce sera validé par un vote au Conseil régional, au vu de l’engagement du président du Conseil Régional. Autre bonne nouvelle : l’AFPA sera retenue nationalement par un pool de 6 OPCA sur le projet HOPE ( accueil + formation du public Migrant) pour un montant direct de 10 Millions d’€ et presque autant sur le volet de la formation. Avec des retombées régionales.
Notre participation à la déclaration intersyndicale n’est valable que sur la forme, le principe d’intersyndicale obligeant nécessairement à « composer ». Par contre, comme nous l’avons signifié en CRE, la rumeur peut devenir, en elle-même, aussi délétère de que ce qui l’a prévalu. Car elle divise beaucoup plus les salariés qu’elle n’apporte un réel éclaircissement… en laissant « croire que…. etc. ». Et elle devient alors là une responsabilité réciproque.
Le principe d’attribution de primes dans une structure affichant des pertes colossales nous laissant pantois, nous préférerions installer un système d’intéressement partagé, négocié, et de fait connu de tous (CCE de décembre 2016)
Nouvelle du jour : la décision du décalage du transfert des salariés vers les filiales. Il ne s’agit pas d’une remise en cause du processus de transformation même si des raisons techniques sont évoquées. Comme nous le signifions depuis plusieurs mois, le temps de la mouvance politique actuelle et la mise en place de certains exécutifs, ne freinent pas notre transformation mais les prises de décision inhérentes à celle-ci. L’objectif de Bercy, étant, on peut le supposer, de ne pas à avoir à actionner notre garantie prétendument « illimitée ». A nous de nous rendre crédibles à leurs yeux…
Bonne lecture.
Déclaration CFE CGC sur l intéressement pour l’EPIC et ses 2 filiales

CR CFE CGC du CRE de Calais du 16 mai 2017

« En direct du CRE Rhône Alpes mai 2017 »

Un CRE classique où notre délégation a évoqué lors de l’étude du bilan social
– Les discriminations touchant les Assistant(e)s Techniques qui doivent attendre 5 ans pour passer de la classe 6 à la classe 7
– L’octroi aux ASE et Gérant(e)s de cuisine du statut cadre (les seuls emplois qui ne le sont pas dans la classe 8) sans perte de salaire
– La création d’un emploi « Formateur-trice Coordonnateur-trice  » en classe 12, tremplin entre le Formateur et le Manager
Lire le déroulé ici : CRe direct Mai 17

SNPEA © 2016