Catégorie : Comités Régionaux d’Etablissements

Compte rendu du CRE Nord Pas de Calais du 17 juillet 2018

Il nous apparaît  important de vous relater que hier, le 18 juillet, devant le Comité Action Publique 2022 (CAP 2022)  , le 1er Ministre  a relaté qu’une concertation sera conduite à la rentrée entre l’ensemble des acteurs du service public de l’emploi.  A cette occasion la Ministre du Travail a présenté son plan de transformation Action Publique 2022 afin « d’améliorer l’accompagnement des demandeurs d’emploi vers le marché du travail ». 
 
L’exécutif plaide, enfin, pour la « poursuite de la modernisation du système de formation professionnelle, et notamment de l’Afpa, pour mieux répondre aux aspirations des individus et aux besoins en compétences des entreprises ». Des décisions seront arrêtées à ce sujet lors de la finalisation du plan stratégique de l’établissement public qui devrait intervenir à l’automne. Ces transformations « devront s’accompagner d’un renforcement de l’approche territoriale », notamment en lien avec les régions. Le Premier ministre proposera avec la ministre du Travail une concertation aux collectivités territoriales concernées.
 Verbatim :
Sous activité :   «La sous activité repose sur le constat que le formateur a moins de 5 stagiaires. La question ne se pose pas en nombre de stagiaires par formateur mais en termes de chiffre d’affaire. « L’idée est de rentrer dans une démarche d’information systématique de la plate-forme d’activité pour que le sujets soient portés nationalement ».
 SIEG :  « Le SIEG concerne 3 programmes d’actions :  nous sommes retenus  pour Formation Dynamique vers l’Emploi- 4500 parcours. 9% de pénétration sur un marché sur lequel nous n’étions pas.   -Sur 15 centres proposés nous sommes retenus sur 11 centres- Il y avait 3000 commandes  pour lesquels Hepta + bénéficiait de 2000 commandes.
l’AFPA pèse 40 % de Hepta + »  « Seuls les sites d’Amiens et de Compiègne ne sont pas retenus »
Bilan financier  :  « Les chiffres au 30 avril 2018 comparés à la même période sur 2017 – Un CA en nette baisse : 21 Millions d’€ au 30 avril 2018 au lieu de 34 Millions d’€ au 30 avril  2017 »
Un résultat net négatif de – 10 Millions d’€ au lieu de – 3 Millions d’€ »-« Sur le public salarié, augmentation globale de 10%.
La filiale entreprise :  augmentation de 48% sur le segment de l’alternance. Entrées CIF CDI :  nette augmentation 164 entrées en 2018 contre 105 en 2017 –
Reconduction du plan intergénérationnel :  « Autorisation d’absence rémunérée possible de 2 mois si les salariés déclarent avant le 31 12 2018 leur intention »
Promotions :   « 18 en 2017 sur un total de 318 au niveau national, ce qui est très faible (5%66) –  15 promotions en 2018 (jusqu’à fin juin) »
  

Compte Rendu du CRE Bretagne juin 2018

Verbatim : « Olivier Jouin quitte l’Afpa le 24 août et sera remplacé par Julie Champeaux.Prépa compétences : il nous faut impérativement réussir cette première vague et nous inscrire dans ce que j’appelle un service intégré Pôle Emploi/Afpa. Il faut que 80% des parcours proposés soient hors Afpa pour faire taire les débats du style « vous êtes juges et partie ».
Informations économiques : 58000 heures en moins en cumulé à fin mai / l’année dernière. Conseil Régional : 1500 stagiaires (soit environ 50%), 300 en PDLL (soit environ 20%), + 38 CIF.
Budget 2019 : on aura toujours un EBE négatif ou nul, cela veut dire que notre modèle d’exploitation n’est pas viable malgré une pleine activité. Je suis convaincu qu’on ne peut plus baisser les charges de quelque nature que ce soit. Le « poison » que nous avons depuis des années, ce sont les prix d’achat trop bas du conseil régional. Au prochain AO (septembre), je proposerai une augmentation des prix, sinon c’est « chronique d’une mort annoncée » avec des décisions très douloureuses. »
 Bonne lecture 2018juin BRETAGNE 

« En direct du CRE Rhône Alpes du 21 juin 2018 »

Un CRE écourté après une déclaration des élus suite à la non information par la Direction sur les  orientations stratégiques régionales. Déclaration des élus du CRE Juin 2018

Le nouveau Directeur Régional par interim, Christophe Picard, ainsi que la nouvelle DSP Florence Perrin, furent présentés.

Le court Direct ici :CRE RA 06 2018

Déclaration CFE-CGC sur l’Unité de l’Afpa  : Déclaration CFE CGC sur lUES et le transfert du personnel – CRE de juin 2018 (3)

Déclaration sur les managers : MANAGER (3)

« En direct du CRE extraordinaire Rhône Alpes du 13 juin »

Cher(e)s collègues,                                                                                                                                        
vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Régional Extraordinaire d’Etablissement Rhône Alpes du 13 juin 2018, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi
 uniquement place aux propos et informations de la Direction Régionale. Bonne lecture.
 
 
DISPOSITIF PREPA-COMPETENCES C. Spadacenta Directrice Régionale par intérim
Ce dispositif a été présenté au CCE hier.
Dans le cadre du Plan 500 000, nous avons reçu 400 000 personnes pour en faire entrer en formation que 100 000. La Directrice Générale a travaillé sur le sujet. Un grand nombre de personnes n’est pas en capacité de se former. Un travail avec Pôle Emploi a été engagé en complément du CEP (Conseil en Evolution Professionnelle) et une proposition a été faite dans le cadre du PIC (Plan Investissement Compétence) gouvernemental.
Sur 2018, c’est PE (Pôle Emploi) qui reçoit les fonds (projet puis formation) pour ce dispositif. L’objet de la prestation est de donner les moyens au public éloigné de l’emploi  (DE, issu des quartiers défavorisés…) de se préparer à leur futur professionnel.
30 000 bénéficiaires au national d’ici fin mars 2019 (3 450 en AURA) ; 40 M€ sur les Missions Nationales de Service Public (MNSP). Bourg n’est pas concerné par cette 1èrevague.
 
 
Prépa Compétences propose un parcours d’entrainement personnalisé permettant de :
. Faire le point sur les compétences acquises
. Tester le métier en situation réelle de travail
. S’entrainer à la maîtrise des savoirs numériques
. Construire son chemin de la réussite
Ce n’est pas un dispositif de formation ; ce n’est pas une prestation de Pôle Emploi ; cela concerne tous les métiers ; c’est un outil de sourcing pour l’ensemble des prestataires de formation ; cela fait le lien « opportunités d’emploi/nécessité de formation » et associe branches et entreprises.
 
 
Déroulement de la prestation :
. Les personnes sont orientées par PE pour entrer tous les lundis, tous les 15 jours voire plus
. Chaque personne bénéficie d’une phase de construction de parcours
. Un choix d’atelier parmi 6 est proposé
. Le contact est permanent entre PE, la personne, le conseiller Afpa
. L’offre de service de PE (PMSMP, Emploi Store…) est toujours mobilisable
. A l’issue du parcours, si besoin, une offre de formation (Afpa ou non) est identifiée
. PE valide le choix, construit l’ingénierie et le financement et prescrit l’entrée en formation.
Durée moyenne de 22 jours pour la prestation
2 applicatifs (1 nouvel Afpa et 1 PE avec Prest’appli) seront à renseigner.
Certains centres vont démarrer en juin d’autres en septembre en fonction de l’avancement de la préparation des équipes.
 
 
Les compétences mobilisées en internes :
. Région : Responsable/Coordinateur Accompagnement Régional : Mme Pascale Laumond
. Centre : Manager de l’Accompagnement des Parcours (MAP Classe 13) ou Coordonnateur de l’Accompagnement 
                Référent de parcours
                Collectif d’intervenants
. Mise à disposition du personnel de la filiale Accès à l’Emploi à l’EPIC si accord du salarié, avec avenant au contrat de travail, convention entre les 2 structures.
Les lettres de missions et les profils de postes sont réalisés. 40 ETP en AURA peuvent être impactés par ces nouvelles missions qu’ils ne pourront pas refuser avec un plan de perfectionnement et un accompagnement à l’appui si besoin.
 
 
Plan de professionnalisation :
Plusieurs ateliers sont proposés aux salariés repérés. 3 niveaux de formation ont été conçus :
. Niveau 1 : connaissance de l’offre pour se préparer à intervenir dans la prestation
. Niveau 2 : s’approprier les outils Métis, QSA (Questionnaire des Styles d’Apprentissage…), sensibilisation aux Identifications des Compétences (IC), utiliser Evolution 21, 1001 lettres, développer ses compétences à conduire un projet dans la durée…
. Niveau 3 : se perfectionner, conduite d’entretiens, perfectionnement numérique, Optimiser ses Ressources Mentales  (ORMe).
 
 
 
Fin du CRE extraordinaire
 
 
La Délégation CFE-CGC
Marina Androuet (Elue)
Alex Souillet (Elu)
Erick Acolatse (Représentant Syndical)
https://www.facebook.com/snpeacfecgcafpa

Compte Rendu du CRE Bretagne de mai 2018

Chères, chers collègues,

                                                                                                               Ci joint, le déroulé du Comité Régional d’Etablissement sans commentaires ni interprétations,  laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Régionale.  

 La CFE CGC n’a jamais agité les braises mais a toujours préféré se positionner en terme d’incubateur d’idées. C’est le sens de notre action syndicale.

Lire le CR : CREfmai2018

SNPEA © 2016