Catégorie : Régions

Compte rendu du CRE Nord pas de Calais novembre 2017

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du CRE du 21 novembre à Valenciennes 2017, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Régionale.

Verbatim : « Seul le centre de Calais a proposé un plan d’action sur les RPS »-« METIS doit être le moyen d’augmenter nos parts de marché compte tenu de l’évolution des appels d’offres. »-« nous sommes de plus en plus contrôlés, 3 fois en 1 mois  par Pôle Emploi »-« Une demande d’harmonisation des E-Space est en cours »-« Une rencontre est prévue entre l’AFPA (le DR) et le Président de Région, Xavier BERTRAND pour décembre. Pascale d’Artois a promis de s’y associer »-« Le COP est repoussé au printemps »-« Démarrage d’un groupe HOPE supplémentaire à Lomme sur AEB »-« Le DR a pris la décision de sortir de l’apprentissage. C’est une position  partagée par le niveau national » « IEJ :C’est un dispositif que l’AFPA a lancé en 2017 – 900 jeunes NEET – Cela représente 30 personnes mobilisées au niveau régional »-« Tous les experts de la formation le reconnaissent, les formations doivent être utilisables sur Internet. Les OF qui ne s’y mettent pas seront disqualifiés économiquement à moyen terme »-« Le DRH souligne que depuis plusieurs années, la volonté est de systématiser le titre FPA pour les formateurs » « Sur  tous les appels d’offre, il y a un système de notation : le scoring. Une partie concerne le niveau diplômant des formateurs »-  « Le sujet de la transformation juridique de l’AFPA doit être étudié au CA du 11 décembre. Il doit traiter de la  validité du traité d’apport de l’EPIC aux filiales «  Accès à l’emploi » et « Entreprises ».  Etc….

Bonne lecture. CR CFE CGC du CRE de Valenciennes du 21 novembre 2017

Compte Rendu CRE du Nord Pas de Calais septembre 2017

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du Comité Régional d’Etablissement, sans les commentaires ni les interprétations des Organisations Syndicales, laissant ainsi uniquement place aux propos et informations de la Direction Régionale. Les sujets abordés : le plan de réduction des frais de fonctionnement d’ici la fin de l’année, leur détail, les effectifs.
Mais avant de le lire, nous voudrions vous dire ceci :
On connait le patrimoine génétique de l’AFPA en matière de décision politique : l’attente. En 2012 « nous » avions attendu qu’on nous sauve. Rappelez-vous, le retrait de Dexia, l’octroi inespéré des obligations de 220 M€ que nous n’avons  toujours pas commencé à rembourser d’ailleurs. Mais 5 ans après, cette victoire apparait finalement comme un leurre, car notre schéma organisationnel, RH et managérial est encore inspiré de ce système « associatif », et depuis, notre spirale récessive ( baisse des CDI et perte financière – les 2 étant liés ) n’a jamais cessé.
Notre niveau de perte actuel, supérieur à 2012, qui alimente nos encours bancaires, est protégé momentanément par le statut d’EPIC. On peut vraiment s’en féliciter car sous statut associatif il eut pu en être autrement.
 La jurisprudence en règle générale dit qu’« Une garantie d’emprunt implicite est automatiquement accordée à tous les établissements publics, car l’État est indéfiniment responsable de leurs dettes.».
 «En règle générale », pourquoi ? parce que rien n’interdit – et l’histoire de certains EPIC nous l’a prouvé – un conseil d’administration, composé essentiellement des représentants de l’Etat de transformer un EPIC en Société Anonyme. Précisons que ce n’est pas du tout dans les tuyaux aujourd’hui. Mais pour la CFE CGC un syndicalisme de performance doit s’accompagner de prospective et d’hypothèse de travail. C’est complémentaire à toute autre forme de syndicalisme.
 Pour éviter cela, nous avons 3 ans. C’est vraiment très court.  L’opportunité du Grand plan d’investissement ( les 14 Milliard Euros annoncés dans la presse qui sont issus du PIA)  doit nous permettre de rénover notre culture interne et d’être ambitieux. Encore faut-il que l’AFPA puisse faire au gouvernement actuel les propositions ad hoc dont il a besoin. C’est que nous saurons dans les semaines qui viennent.
 
Votre Equipe Régionale : 
André Thomas  DSR – Carole LOGEZ DSE Dunkerque Hazebrouck
Vincent MESTDAGH DSE DR – Jean Marie LARIVIERE DSE Valenciennes Maubeuge
Xavier LHERBIER DSE Calais – Pascal VERBEKE DSE Lomme
SNPEA © 2016