Compte Rendu Cre Bretagne Septembre 2018

Verbatim :
« L’afpa est passée sous hypothèque (Rennes pour la Bretagne, centre ayant la plus forte valorisation foncière) pour garantir un prêt. Nouvelle trame du contrat de travail : clause sur la protection des données individuelles mais aussi des données pédagogiques de l’Afpa. Révision budgétaire 2018 : Il nous manquera 1940 K€ d’EBE (Excédent Brut d’Exploitation). Lancement de la campagne d’entretiens annuels avant fin novembre. Restauration : Plus de subvention – 1 000 KE depuis le 1er septembre mais versement aux stagiaires (seulement les stagiaires en formation financée par CRB et rémunérés par CRB) ; Mise en place de la politique des prix nets. Transition : 2016 : 810K€ pour 8 ETP, 2017 : 651 K€ pour 7.5 ETP, 2018 : 550 K€ (prévu) pour 5.6 ETP. Pas de formateur en Bzh sans activité. Il n’y a pas de plan de déprogrammation massif, juste du pilotage opérationnel en fonction des difficultés de « sourcing ». Prépa-Compétences : nous ne sommes pas au rendez-vous. » 
La CFE CGC n’a jamais agité les braises mais a toujours préféré se positionner en terme d’incubateur d’idées. C’est le sens de notre action syndicale.
Lire le CR ici : 2018sept
SNPEA © 2016