Compte rendu du CRE Rhône Alpes Avril 2019

INFORMATIONS DU PRÉSIDENT C. Picard (DR) et C. Guislin (DRH)

Une prolongation de CDD pour la plateforme appel d’offre Mme TITO est prolongée pour 2 mois afin de travailler sur l’actualisation des CV des formateurs.

Pour le pacte et le pic en AURA, la signature s’est déroulé à Belley en présence de la ministre et en l’absence de la région.

A Belley, 2 collectifs du Bugey ont appelé les OF à mettre en œuvre un centre de compétences pour lequel l’AFPA a été retenue. Des plateaux techniques mobiles y seront installés en fonction des besoins du territoire de façon temporaire. L’inauguration a été réalisée vendredi avec Le président de région : l’Afpa a participé et cela s’est bien passé.

Le président n’a pas d’autres informations à donner. Le président répondra aux questions dans le cadre de l’ordre du jour.

Concernant le PSE en région RA, à ce stade du projet 22 postes de formateurs sont vacants, ils seront ouverts en fonction de la décision de la Direccte et susceptibles d’être ouvert à tout salarié candidatant.

ADOPTION PV CRE Extraordinaire  N°337 du 08/03/19 et N° 338 du CRE ordinaire du 19/03/19

La CFE/CGC ne peut pas prendre part au vote.

Les PV sont approuvés :

PV 337 Pour :   5   voix        Contre : 0 voix          Abstention : 2

PV 338 Pour :   5   voix        Contre : 0 voix          Abstention : 2

Présentation des dispositifs d’accompagnement, l’EIC et la PMI Cabinet SEMAPHORES  C. Guislin (DRH)

L’accompagnement se fera en 2 temps avant et après le plan déposé à la Direccte.

Le principe du volontariat est réaffirmé, les RDV ont démarré le 8 avril. Sur les sites cette présentation sera déclinée. Ce dispositif est ouvert à tous les salariés. 70 RDV pris majoritairement pour des mesures d’âge.

20% prise d’information,

Pas de limitation dans le nombre de RDV. 1er RDV par le numéro vert et ensuite le même consultant pour tous les RDV sauf si demande de mesure d’âge (consultant spécialisé). Le cabinet réaffirme l’individualisation et la confidentialité. Il n’y a aucune obligation d’engager un accompagnement suite à un 1er RDV, le salarié choisi le rythme et mode (téléphone, face à face, mail etc…) en fonction du besoin. Pour les départs volontaires, quand le salarié décidera de lever la confidentialité, le dossier sera déposé et au final sera étudié en commission nationale

Les Missions de L’Espace Information Conseil 

En amont du plan déposé à la Direccte:

  • Proposer un lieu d’écoute et d’information en toute confidentialité
  • Répondre aux questions des salariés sur les dispositifs
  • Informer sur les opportunités offertes par le bassin d’emploi
  • Aider les salariés à compléter leur profil sur la plateforme digitale
  • Accompagner les salariés qui le souhaitent dans la construction d’un projet professionnel (Reprise d’un nouvel emploi, Création/reprise d’entreprise, reconversion professionnelle)
  • Conseiller les salariés intéressés par une mesure d’âge et initier un bilan retraite

Une fois le plan déposé à la Direccte:

  • Informer sur les mesures sociales d’accompagnement
  • Accompagner la formalisation de la candidature au volontariat pour présentation en CNVS

 Les Modalités : Un EIC au sein de chaque centre ou sur demande en dehors du centre avec Prise de RDV en appelant le numéro vert.

Les Missions de la Plateforme de Mobilité Interne

En amont du plan qui sera déposé à la Direccte :

  • Proposer un lieu d’écoute et d’information en toute confidentialité
  • Recevoir les salariés intéressés par une mobilité interne
  • Aider les salariés à compléter leur profil compétences sur la plateforme mobilité • Identifier les opportunités offertes en interne et analyser la faisabilité de la mobilité envisagée.

Une fois le plan déposé à la Direccte:

  • Informer sur les mesures d’accompagnement de la mobilité interne
  • Accompagner la formalisation de la candidature et organiser les entretiens avec les opérationnels
  • Assurer le suivi des entretiens et veiller à la formalisation des avis
  • Elaborer le plan d’action individuel de formation nécessaire à la prise de poste et suivre son intégration
  • Proposer des offres de reclassement avant toute rupture du contrat de travail

Les modalités :

  • Des RDV dans les centres ou autre lieu en dehors du site AFPA (RDV conseillers externes) ou à la DR (RDV DRHR ou CDP : Delphine FROGET ou Claire GUISLIN).

Accompagnement des salariés Afpa Talents, notre nouvelle plateforme digitale

Outil à la disposition des salariés qui permet d’avoir accès à l’information et d’assurer un suivi. Une formation à l’outil sera réalisée, ces éléments seront confidentiels (Règlement Général de la Protection des Données)

Objectifs :

  • Assurer le suivi des actions mises en œuvre dans le cadre de l’accompagnement des salariés
  • Produire un reporting des différents dispositifs : volontariat, mobilité interne, mobilité externe, mesures d’âge
  • Assurer le pilotage des prestations des cabinets d’outplacement
  • Proposer aux salariés un bouquet de services en appui de l’accompagnement
  • Permettre une cartographie des compétences des salariés
  •   Une plateforme ressource intégrant nos référentiels et fiches métiers
  • La mesure des écarts entre les compétences du salarié et les compétences attendues sur un autre poste (interne ou externe)

ELECTIONS CHSCT  

BOURG EN BRESSE : M.Thierry PONS élu en remplacement de M. TOURNIER

POINT ECONOMIQUE O. Bioulac (DAF) et C. Picard (DR)

Bilan 2018 en Rhône alpes : Budget initial : 29.203.000 euros. Réalisé 31.310.532 euros.

Prépa compétences tenu des objectifs. Conseil régional réalisé. Apprentissage tenu des objectifs. Pole emploi un peu en deçà ce qui ne sera pas le cas en 2019

EBE :  – 6.962.575 €

 L’AFPA finie avec un résultat négatif moins important que prévu.

Mars 2019  AURA : Résultats et comparatif :

113,80% de réalisé en HTS,

En deçà sur les entreprises sauf pour les POE. Bon niveau pour les POE (liés aux digitales).

En dépassement sur les militaires (défense-mobilité) soit 137,67%.

PE AIF en avance : Résultats au dessus de mars 2018, CA très élevé, 3, 222 Millions d’euros réalisés équivalent à 188% de réalisation par rapport au prévisionnel.

Baisse des CARED

RA : -15,88% HTS en moins mais c’est normal car moins d’heures à réaliser.

CIF à suivre en lien avec le CPFT.

Saturation des offres :

Taux de 50% de présents

SUIVI DES MARCHES : C. Picard (DR)

 Prépa Compétences sur AURA:   entrées cumulées semaine 15 : 1105, entrées, 807 sorties dont 88 vers l’emplois,413 formations hors Afpa, 306 formations Afpa. Nous sommes à 28,3 % de réalisation proche de 30% attendu.

Hope : aucune évolution par rapport à janvier et février 2019. Nous sommes à 28,3 % de réalisation proche de 30% attendu. Pas d’évolution tant que le programme suivant ne sera pas mis en route. L’état sur le nouveau programme sera communiqué au prochain CRE.

Public RSA : Grenoble : 1 groupe démarré, Valence : 2 groupes démarrés, Chambéry 1 groupe démarré, Bourg aucun groupe. Le président est confiant sur la volonté de traiter de ce « type de public »

Declic : prestation pour découvrir un métier et travailler sur l’image de soi, l’entrée en formation n’est pas l’objectif de cette prestation.

POEC digitales : bilan des expérimentation et reconductions.

Bilan : 6 produits •9 centres •154 stagiaires •578 K€.

Ces actions représentent des pépites sur lesquelles on doit travailler pour promouvoir l’AFPA. La gamme sera élargie à de nouveaux formats et de nouveaux titres.

Sous la forme de POEC, la reconduction ne peut actuellement être opérationnelle car en lien avec la transformation en OPCO.

AO POLE EMPLOI : nombre de lots, places par lot, lieux, formations ciblées

Les délais sont très courts et les réponses à déposer le 13 mai.

105 lots sur tous les domaines excepté l’informatique et le numérique qui fera l’objet d’un autre appel d’offres. Ces lots sont de 2 ans reconductibles sur 2 fois. L’allotissement est complexe avec un ou 2 lieux obligatoires. Pour chacun des lots tout doit être couvert, d’où la nécessité de fonctionner en groupement avec d’autres organismes de formation. La mutualisation des compétences des différents partenaires est nécessaire.

PACTE ET PIC : il n’y a pas de « marché PIC ». C’est un plan national avec une enveloppe financière à destinations multiples.

PTP(projets de transition professionnelles) : CPF de transition

Au 11 mars 2019, et compte tenu du démarrage tardif de la première commission, le niveau de dossiers devisés sur le CPF de transition est de 292 k€ pour AURA (3,3 M€ au national).

Résultats AURA après la 1ère commission (21 mars) : • 7 dossiers acceptés • 2 dossiers refusés dont un dossier salarié qui fera l’objet d’une nouvelle demande. • A ce jour, 14 dossiers sont présentés en commission le 17/04.

Le sujet actuel est d’individualiser les parcours en fonction des résultats du positionnement.

SUIVI DE L’EMPLOI  AU 31/03/2019 C. Guislin (DRH)

Pas de recrutement en CDI depuis le début de l’année.

13 sorties CDI depuis le début de l’année.

Le recours au CDD est essentiellement pour motif « accroissement d’activité »

32%  pour des CDD ETP moyen sur du remplacement dont 65% concernent des emplois de formateurs

68% pour de l’accroissement d’activité dont 77% sur les formateurs.

CDD pour motif de remplacement :  majoritairement sur la maladie (51%)

Postes en CDD principalement formateur.

Contrats Intérimaires : augmentation de 4 à 11% dans ce premier trimestre sur les postes en accompagnement principalement et 41% en formation.

57% en accroissement d’activité, 4% en appui services et 4% en Appui administratif/Gestion/Logistique.

SNPEA © 2016