« En direct » du CCE des 11 et 12 octobre 2018

Le direct ici : CR CFE CGC du CCE des 11 et 12 octobre 2018

Verbatim :

Projets : « Prépa Compétences : 30 000 personnes avec 40 millions d’euros prévus pour 2018,  une prévision d’activité sur 5 ans. »-« Hope. Poids : 15 millions d’euros. L’Afpa répondra là où on est capable de faire »-« Autre appel à projet : « 100 % inclusion. Potentiel : 3 à 4 millions d’euros »-« Le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) et le Schéma Pluriannuel Stratégie Immobilière (SPSI) seront effectués avant la fin d’année »-« 

RH : « 53 transferts des représentants du personnel dans les filiales : 1 seul n’a pas été autorisé »- -«  PSYA : 182 personnes ont appelé (23 appels / mois). » – «  Point partiel sur les effectifs : 7001 personnes dans l’EPIC, 336 personnes dans la filiale Accès à l’Emploi, 180 personnes dans la filiale Entreprise »-« La Plateforme d’activité concerne les formateurs en sous-activité »-« La plupart des formateurs ont des clauses de mobilité »-« Le nombre de mobilités temporaires réalisées entre janvier et août 2018 a été de 45 personnes »-« Jusqu’à 3 propositions sont formulées en prenant en compte sa situation sociale. »-« la sous activité concerne un formateur avec un nombre de stagiaires inférieur ou égale à 5 »- « le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est applicable au 25 mai 2018 »

 Situation financière : « Les fonds propres de l’Afpa sont largement négatifs »-« On a constitué un Epic, mais dans une situation de quasi cessation de paiement »-« La création de l’EPIC n’a pas résolu la question du modèle économique »-« L’impossibilité d’un placement en situation de liquidation nous protège à court terme »-« Demande d’hypothèques légales de l’Etat pour 2 sites Afpa »-« Aujourd’hui nous sommes dans une gestion courtermiste de nos difficultés.

 Verbatim de notre déclaration :

« 337 Millions d’€ de dettes au 31 12 2017, beaucoup plus à la date d’aujourd’hui » -« nous avions alerté il y a plus 2 ans, la gouvernance et la direction générale de l’époque, en réclamant un plan Marshall RH et patrimonial » -« Rappelons au personnel, que les 200 M€ d’obligations contractées en 2012 à un taux de 4 % n’ont toujours pas été remboursées » -« La responsabilité de la CFE CGC, est de vous dire à toutes et à tous que cet endettement obère et restreint la liberté de manœuvre de générations futures de salariés » -« En avoir conscience, c’est déjà s’alléger du poids des erreurs passées » -« Résultat net 2017 de – 221 M€ » -« Nous estimons le besoin de trésorerie proche des 100 M€ »-« Le déficit 2018 restera proche des 150 M€ »-« La CFE CGC  assume et maintient sa position : celle de croire en l’AFPA en incluant notre participation au grand service public de l’insertion présenté dernièrement par le Président de la République »-« Plus que jamais la CFE CGC garde le cap, celle du pragmatisme et de l’exigence »

Notre déclaration : Déclaration économique CFE CGC CCE 11 et 12 octobre 2018 VD

Rendez-vous le 18 octobre

SNPEA © 2016