« En direct du CCE extraordinaire du 19 décembre »

Verbatim :  » Les filiales sont adhérentes au groupement de moyens et les mises à dispositions habituelles des ressources se font de l’Epic vers les filiales, pas le contraire. »

 » Filiale Accès à l’emploi : le budget intègre une prévision de perte de 2,8 M €. Perspectives à Moyen Terme : ce serait que les résultats se redressent. Le capital social de 15 M € mis en place permettra d’absorber la perte de la 1° année. Il n’y a pas de conséquences sociales en soi de cette perte de 2,8 millions d’années. Il pourrait y avoir des difficultés si les pertes perdurent sur plusieurs années

Besoins de trésorerie sur l’Epic en 2018 : Comment cela va se passer en 2018 pour couvrir le besoin de trésorerie ? Par la nécessité d’efforts de l’Afpa pour trouver les solutions, et par le soutien de l’Etat. » – « Taux d’intérêts servis aux filiales dans les conventions de comptes courants financiers : Ce qui est prévu, c’est que l’Epic rémunère les prêts des filiales à l’Epic à hauteur de 2 % par rapport au coût de l’argent à court terme.

 » Il y a une convention de gestion centralisée de trésorerie. L’apport en trésorerie initial de l’Epic aux filiales est un apport définitif. L’argent qui est donné appartient définitivement aux filiales » – « Les filiales n’ont pas vocation à avoir une activité de banque »

« La DG  va émettre un mail avec un courrier joint pour informer le personnel concerné sur leur transfert dans les filiales. » – « Parallèlement, les salariés protégés par des mandats recevront également un courrier d’information. » – « Les assistant(e)s commerciales sont transféré(e)s sur la partie filiale Entreprise, ainsi qu’il a été envisagé dès le début » – » Les salariés non transférables dans les filiales (du fait de mandats électifs ou désignatifs) garderont leurs mandats jusqu’à l’avis de l’Inspection du Travail.  » 

« En attendant d’avoir mis en place un dispositif qui permette de mesurer la consommation des moyens de production (temps formateur, temps d’utilisation des plateaux techniques), c’est l’information sur les HTS qui est utilisée pour estimer le temps formateur comme base de facturation. »  – « Sur la sollicitation des moyens pour parvenir à une augmentation de la productivité de travail : c’est l’un des chantiers qui doit être pris en compte dans le cadre des orientations stratégiques » – « Les premiers mois de 2018, et c’est intégré, il y aura une dégradation du BFR » – « Si le Contrat d’Objectifs et de Performance remettait en cause les perspectives pour 2018, il y aurait un budget révisé qui serait présenté au Conseil d’Administration.

SNPEA © 2016