« En direct du CCE extraordinaire du 23 mai 2018 »

Un CCE extraordinaire  dans l’attente de décisions, non officialisées pour l’instant, mais qui renforceraient l’AFPA sur des activités nouvelles. Afin de ne pas compromettre les chances d’aboutir à une contractualisation d’une négociation toujours en cours, le CCE  et l’ensemble des organisations syndicales, ont été tenues de conserver la confidentialité sur ce sujet – chose que nous respectons, sous réserve d’annonces officielles.

Verbatim :
Constat/ orientations : « Nous sommes sur un champ concurrentiel et nous devons donc nous positionner pour être concurrentiel. » – « Nous avons identifié des secteurs de niches sur lesquels l’Afpa est bien positionné, des secteurs à repenser » – « Le Chiffre d’Affaires/heure est un des indicateurs d’aide à la décision » –  » Il faut faire évoluer notre catalogue de manière prospective » – « l’hébergement, la restauration et l’environnement matériel sont jugés insatisfaisants » – « Les secteurs sur lesquels se prêtent le 100% digital ne sont pas des points de présence forte de l’Afpa. Toutefois il faut se développer sur le numérique  » – « Il faut donc faire des choix, parfois durs, et rationnaliser territorialement pour être mieux positionnés » – « la différenciation entre sous activité (3 stagiaires sur 12 mois) et sous production (6 mois d’activité sur 12) est en train d’être définie » – « Un plan d’entreprise va être déployé » – « les orientations stratégiques sont celles de la gouvernance d’un EPIC, et sont donc validées par le Conseil d’Administration. Le COP et le plan d’entreprise interviendront par la suite »

Rentabilité :  » L’EBE des acteurs de la formation professionnelle est faible, particulièrement chez les OF de grande taille. L’environnement du marché est tendu. » – « L’Afpa est l’acteur public réalisant le CA/heure le plus élevé (10 €/ heure) mais reste loin derrière la moyenne des acteurs privés (15€/heure) » – « L’enseignement du diagnostic place l’Afpa dans une position atypique, et par similitude se rapproche de l’Education Nationale » – « le marché public sur lequel l’Afpa est positionné n’est pas très rémunérateur. » – « Ligne financeur Afpa Entreprise : hausse de 7 millions du CA, ce qui représente une bonne dynamique. »

Bilans/ résultats : « L’EPIC a reçu en pleine propriété un certain nombre de sites de l’Etat. D’où la suppression de certaines immobilisations et la mise en place de nouvelles immobilisations (410 millions d’euros) – « les engagements au titre des départs en retraite de 103 millions d’euros viennent diminuer l’actif net de l’EPIC » « – « les capitaux propres s’établissent à 80 millions d’euros au 1er janvier 2017 » — « Résultat opérationnel : -92 millions d’euros. Il s’agit du principal indicateur de rentabilité »- » Le résultat net de 2017 est fortement impacté par l’obligation imposée par les commissaires aux comptes de comptabiliser les redevances domaniales (charges exceptionnelles = -173 M€), ce qui entraîne un affichage plus défavorable du résultat net (-221 M€). » –

le CR ici : EN DIRECT

la Déclaration sur les Orientations : DECLARATION

SNPEA © 2016