« En direct du CCE extraordinaire -PSE- du 19 décembre 2018 » et CR de l’IC CHSCT du 18 décembre 2018

Pas de scoop. Une année qui se termine à l’usure. Un CCE marqué une fois de plus par de nombreuses interruptions de séance. Et des vacances qui arrivent à point nommé pour tout le monde. On ne va pas tirer le bilan de l’année écoulée, en ayant conscience que, depuis notre déclaration  » Dormez braves gens  » du 18 juin dernier, nous nous sommes tous réveillés avec difficulté, un certain 18 octobre (l’annonce du PSE ). C’est normal car cette crise couvait à l’AFPA depuis 10 ans avec l’ouverture des marchés de la formation. En ce sens la CFE CGC a toujours pensé qu’il valait mieux anticiper que subir avec la ferme ambition d’accroître nos chances de réussite pour poursuivre nos missions dans cette entreprise que nous aimons.  Ce dernier verbe n’est pas vain.  Car en cette période de Noël qui symbolise l’espoir, et ceci quelles que soient les divergences et les antagonismes,  nous sommes certains que l’attachement de tous à l’AFPA, témoigne d’une farouche envie de réussir.  Nous ne pouvions pas terminer l’année, sans ces mots : croire en l’homme.

Bon et joyeux Noël à toutes et à tous.
A 2019.

VERBATIM CCE :
Les OPCA (OPCO) demandent la mixité des politiques publiques et des besoins des entreprises sur les territoires »-« Le développement se fait d’abord dans les territoires au niveau des centres »-« Pour les entreprises, l’équipe régionale sera au service des centres »-« Le développement concerne tous les salariés et non pas uniquement la ligne commerciale» – « On travaille avec les DC et DR pour produire un projet commercial par régions et par sites »-« Il y a des endroits ou des sites n’ont plus d’activité (déplacement bassin d’emploi…) »-« Les financeurs n’ont plus confiance car les plans proposés n’ont pas été mis en place »-« On a oublié de demander à nos clients ce qu’ils avaient besoin, nous ne les écoutions plus »-« On a eu un réveil de certains financeurs/élus envers des pistes alternatives sur des centres en difficultés » -« L’application CPF en fin d’année nous demandera du travail pour pouvoir satisfaire le salarié qui souhaitera se former « en direct »-« En région Centre les 5 sites touchés ont des problématiques différentes »-« Nous n’avons pas la même capacité de développement sur les territoires. »-« Les équipes commerciales se battent tous les jours pour vendre nos produits mais nos offres mettent du temps à s’adapter aux attentes de nos clients. »-« Nous avons pris en compte le trou d’air avec la disparition du CIF »-« Il nous faut valoriser notre immobilier »-« J’ai présenté Afpa Village à Régions de France qui participerait à la gouvernance.
Le direct du CCE : Message CFE CGC EN

 

DU CCE EXTRA du 19 décembre 2018

Verbatim IC CHSCT :
« Les entretiens avec les intervenants de Progexa ont débuté, au centre du Mans »-« Il semblerait que les fiches de postes ne correspondent pas aux personnes rencontrées »-« 8 sites ont été retenus pour l’expertise »-« Rencontres avec la cellule Psya : les salariés se sentiraient plus mal après la rencontre qu’avant. »-« Il est rappelé que l’IC-CHSCT dépossède les CHSCT locaux de leur droit d’expertise « -« une motion donnant pouvoir au secrétaire de se porter « ester » en justice et ou auprès de la DIRECCTE est lue et votée à l’unanimité »-« La DG précise que contrairement aux idées qui circulent, il n’y a pas de 2ème plan de prévu pour 2020 »

Le CR de l’IC CHSCT : CR CFE CGC En direct de l IC-CHSCT 17 et 18 décembre 2018

SNPEA © 2016