Message de la CFE-CGC Afpa sur le PSE 30 octobre 2018

Bonjour à toutes et à tous,

« Si nous ne faisons rien nous allons dans le mur et un jour l’Afpa sera en faillite »
Muriel PENICAUD – Assemblée Nationale- Mercredi 25 octobre 2018


C’est par ces mots que Muriel PENICAUD clôt un échange avec un député à l’assemblée nationale au sujet de l’AFPA. C’est la 1ère fois de notre histoire que ces 2 mots sont utilisés dans la même phrase. Pas conjugués heureusement ! Elle ne signifie pas que l’AFPA « SERA » en faillite mais que si rien n’est fait, c’est une hypothèse envisagée. La CFE CGC pense que le plan actuel ne solutionne pas tout, bien loin de là, mais que repousser sa mise en œuvre, revient tout simplement à hypothéquer l’avenir de l’AFPA.

Nous en appelons donc à la responsabilité individuelle de chacun et espérons que toute politique de la terre brûlée soit abandonnée par les différentes parties (La gouvernance, la direction, les manageurs, les syndicats, les salariés, les décideurs politiques), pour éviter, comme l’évoque la ministre, « la faillite » de l’AFPA.

La CFE CGC croit en l’avenir de l’AFPA comme nous n’avons jamais cessé de le faire, en multipliant les propositions depuis 3 ans, mais sous réserve de nous inviter à la table des négociations ( la direction n’a toujours pas répondu à notre demande du 18 octobre ) , et sous réserve de mettre en œuvre les multiples propositions faites depuis 3 ans. Immédiatement ! Le temps presse !

Nous vous conseillons de regarder l’échange à travers le lien suivant

http://lcp.fr/emissions/questions-au-gouvernement/289729-questions-au-gouvernement-du-mercredi-24-octobre-2018

Lisez notre déclaration !
SNPEA © 2016