Message du 4 avril 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Lorsque vous lirez l’interview de la ministre ( voir le lien plus bas ) vous comprendrez bien ce que nous disons depuis plusieurs mois : qu’on le veuille ou non, cette année 2019 est une année charnière pour l’ensemble de la profession. Mais elle est encore plus pour l’AFPA, dans la situation économique où elle se situe. Et l’imminence des élections professionnelles en fin d’année conditionnera 4 années de dialogue social, 4 années où il sera nécessaire à l’AFPA non pas seulement de se muer mais d’améliorer nos conditions d’exercice, fait que notre ambition devient encore plus juste, légitime et nécessaire.

C’est un gouvernement, ce sont des ordonnances, c’est une réforme de la formation professionnelle que la CFE CGC a toujours combattus pour leur caractère ultra libéralisateur, le tempérament à tout monétiser ( le CPF notamment ), leur volonté à réduire la champ du dialogue social à une série d’injonctions.

Mais s’il y a bien une chose parmi tant d’autre choses que la CFE CGC a toujours su faire avec intelligence, c’est de distinguer le champs syndical de l’Agence et celui de l’arène politique nationale. Jamais et à aucun moment nous ne nous sommes pris pour des gilets jaunes, rouges ou bleus. Et ceci s’est effectué dans le cadre d’un accord parfait entre la confédération CFE CGC et le SNPEA CFE CGC AFPA : parce que nous savons que l’espoir est en nous à travers les mesures que nous portons.

A nous de faire ce qui nous semble juste et intelligent pour l’Afpa.

https://www.aefinfo.fr/depeche/604038

SNPEA © 2016