MESSAGE DU PRESIDENT CFE-CGC Afpa

Bonjour à toutes et à tous,
Les élections professionnelles sont toujours un tournant dans la vie professionnelle d’une entreprise. Elles consacrent en premier lieu la démocratie syndicale, le courage d’opinion, et la liberté d’expression exprimée par le vote. C’est pour cela que nos premiers remerciements vont à l’ensemble des Salariés de l’Afpa qui, malgré une période extrêmement difficile ont exprimé leurs souhaits de changement.
Nous tenons à remercier, et c’est fort légitime, tous les adhérents, tous les sympathisants, tous les électeurs de la CFE CGC qui ont pu bénéficier d’une liberté d’opinion, désormais reconnue dans les 14 établissements.

 De l’avis des observateurs, c’est la 1ère fois que dans l’histoire du syndicalisme en France, et dans une entreprise de taille importante – près 7000 salariés –  une organisation syndicale passe de la 5ème place, non représentative, à la 1ère  avec 29,57% des voix exprimées. C’est le signe fort que les salariés de l’Afpa demandent du changement et de la reconnaissance en terme de sens et d’avenir.

C’est ce 1er message que nous voulons adresser à la Direction Générale et à la Gouvernance : que des choix ne peuvent pas être faits avant les élections et que désormais les choix se doivent d’être constructifs. Notre programme distribué à des milliers de salariés toujours consultable sur cfecgcafpa-avenir.net est clair, lisible, factuel. Sur des sujets précis (Intéressement, Télétravail, Déconnexion, GPEECC) ce programme exprime des souhaits d’ouverture de négociation avant la fin du premier semestre 2020. Car il n’y a plus que 2 issues possibles pour l’Afpa, : la souffrance (ne rien faire) ou la réussite (Agir). C’est cette dernière que souhaite la CFE CGC.  Notre 2 ème message s’adresse à l’ensemble des Organisations Syndicales représentatives et non représentatives. Nous savons tous que les prochaines élections, c’est dans 4 ans. Alors oublions-les ! Au moins durant 3 ans. Inventons, car l’avenir de l’Afpa passe par un dialogue social empreint d’innovation (chapitre 1 de notre programme). Avec celui-ci, nous pourrons sauver ce qui nous unit tous : l’Afpa.

 C’est le message suivant, le plus important. Nous nous adressons à l’Afpa : pour lui dire qu’on l’aime, pour lui dire que nous faisons tout pour qu’elle nous fasse vivre, qu’elle est une partie importante de notre vie, que sans elle, pour nous tous, l’avenir n’a pas du tout le même sens, le même goût, mais que nous possédons toujours les ressources en interne pour repartir de l’avant.

 Ce résultat nous encourage à continuer le combat pour donner un avenir à cette belle entreprise qui a tant contribué au développement des compétences en France. C’est beaucoup de travail, mais seul le résultat que nous cherchons est important, pour l’Afpa qui en a bien besoin, pour la France qui a bien besoin de l’Afpa, pour nos concitoyens qui ne demandent que çà : un accès simple à une formation et inclusion sociale de qualité.

 Très cordialement à vous.

André THOMAS                                                                      

Président SNPEA                                                                     
Délégué National Confédéral CFE CGC                 
Pôle Service Public

SNPEA © 2016